La respiration consciente

La respiration consciente fournit l'occasion à ton mental de s'apaiser naturellement.

Dans l'apaisement, tu peux retrouver ta force.

lion la force intétieure.jpg

Retrouve ta force intérieure

Méditation ou relaxation par l'observation de la respiration. 

"En faisant cela, tu permets à ton esprit créatif ou répétitif (si tu es pris dans le cercle infernal de tes pensées) de reprendre conscience du moment présent, de reprendre conscience que tu es vivant.   Que tu n'es pas tes problèmes.  Ton esprit plus calme peut voir les choses autrement.  Rien ne change, sauf ta façon de voir ... de plus loin, tu peux mieux mesurer ta force".

En cliquant ici, tu peux faire l'expérience du texte ci-dessous. 

Je t'accompagne 

 

 

Assure-toi que tu es seul, et préviens ton entourage de ne pas te déranger, ou de partager avec toi cette expérience.  Demande-lui de rester calme jusqu'au bout, s'il décide de s'arrêter en cours de route. 

 

Ceci est le contenu de la méditation guidée que tu peux écouter ci-dessus, il correspond à un langage oral.

 

"Installe-toi confortablement,

Nous avons deux minutes devant nous.

Tu es plus fort que tu ne le crois, mais pas de la façon dont tu le crois.

Je voulais te faire vivre une expérience de respiration consciente.

Peut-être, connais tu déjà cet exercice ? 

et dans ce cas ce sera une répétition.

Ferme les yeux et commence par prendre une grande inspiration et expiration, encore une

fois inspire amplement et expire et une dernière fois.

Maintenant, doucement, place ton attention sur ta respiration.

Sens l'air entrer dans tes narines,

et en ressortir...

Toute ton attention est maintenant dirigée, vers l'air qui entre et qui sort, plus rien d'autre n'a de l'importance, en ce moment, juste l'air.

Sens son trajet, il caresse l'intérieur des narines, traverse ta gorge, passe dans ta trachée, tes bronches et gonfle tes poumons,

puis en ressort.

Ta respiration est celle qui est pour l'instant, rien ne sert de la modifier, elle sait comment faire...  C'est elle qui te montre, son rythme.

Peut-être as-tu envie de voyager et ton attention s'égare? alors tu pourrais choisir de revenir souplement, à l'observation de l'air.  

Il n'y a pas d'erreur, seul ce mouvement de revenir à l'observation de l'air importe.  Il te permet d'entrainer ton attention à ne pas s'égarer, à se concentrer...   sur toi qui est vivant, et sur l'air.

Tu pourrais observer sa température, est-il plus frais quand il rentre, ou quand il sort?

Ton corps se relaxe t-il? 

Tu pourrais aussi ressentir de l'impatience, ou pas?

Et si tu te sens impatient, sache que c'est normal, que ça fait partie du processus et qu'il t'est donné la possibilité de vivre cette impatience tout en observant l'air, et de traverser ce moment progressivement, au fur et à mesure que tu t'exerces, avec plus de facilité.

Voilà maintenant un petit temps, que tu fais cet exercice, 

Et je vais m'arrêter de parler durant une minute, pendant laquelle, tu pourras t'exercer seul et nous nous retrouvons pour clôturer.

Pause d'une minute; pour prolonger ton expérience de la méditation consciente, effectuée seul cette fois.

Maintenant que tu as respiré consciemment seul, pendant une minute,

tu peux  choisir de clôturer ici cet exercice de respiration.

Et terminer par prendre une grande inspiration et une grande expiration.  Ensuite lentement, frotte-toi le visage avec les mains, étends tes bras et tes jambes, bouge doucement tout en ouvrant les yeux. Si tu as envie de bailler; laisser faire, sans restreindre le mouvement de tes mâchoires.  Ton corps a besoin de la détente que te procure le bâillement, c'est le cas à chaque fois que tu bailles.

Tu pourras reprendre cet exercice à chaque fois que tu y penses, c'est toujours le bon moment.

 

séance de méditation guidée
Fleuriste

Ta connexion avec ta force intérieure dépend de la relaxation de ton esprit.

Relaxé, tu es plus vif, plus conscient de toi-même et des circonstances.  Tu as le choix d'adapter tes réactions sur ta volonté et non sur des automatismes.